15 rue Thiers
64100 BAYONNE
France

Mobile: 06 26 38 61 57

sylvieimberdis64@gmail.com

Sylvie Imberdis 2014 crée avec Wix.com 

Le monde du Karma

 Les mémoires dormantes du karma :

2019 l’année test.

L’escalier du karma se présente à nous toute l'année 2019, , pouvons-nous dire :  « je l’ai bien descendu » ?

La conjonction exacte des planètes karmiques Saturne et Pluton aura lieu en janvier 2020.

Pour nous préparer les planètes nous offrent du 29 mars au 6 octobre 2019 la mise en lumière possible des mémoires dormantes.

 

Peut-être sentez-vous depuis le début de l’année 2019 un climat de tension diffus, une lourdeur intérieure ou extérieure que vous ne pouvez attribuer à aucun évènement précis ?

Ce climat est général, il concerne chacun de nous, certains plus que d’autres mais tout le monde y est sensible.

Depuis janvier 2019 cela s’annonce et la Lune l’active le jour de la conjonction exacte du Nœud Sud à Pluton le 29 mars.

Le 29 mars se forme la triple conjonction Pluton, Nœud Sud et Saturne.

Ensuite, chaque mois, la Lune vient exacerber nos frustrations, insatisfactions, ressentis. Elle nous fait sentir à quel point il est indispensable de laisser remonter les souvenirs, de prêter attention à ces tensions floues qui se manifestent, à les identifier pour nettoyer les scories du passé.

(voir la Lune)

Le Nœud Sud est en rapport avec le karma, la généalogie, les empreintes familiales, sociales. Avec ce que nous portons et dont nous pouvons nous alléger.

En cette fin août, il est temps de faire le point pour ajuster et peaufiner nos actions et prises de conscience par rapport à ce moment très spécial.

(voir Origine et but de la vie)

 

  • Que c’est ’il passé pour vous le 29 mars, jour du coup d’envoi de cette descente dans nos tréfonds secrets ?

 

Les planètes sont toutes comprises dans un hémicycle qui va du Sagittaire au Taureau : nous ne sommes intéressés que par la moitié du monde, la partie qui nous concerne. L'autre nous intrigue et nous son mystère nous attire. Cela tombe bien, c'est la partie cachée de nous-mêmes.

La conjonction Mercure Neptune en Poissons nous donne l’outil principal à utiliser : notre ressenti, cette aptitude à sentir l’imperceptible, le subtil, les impressions pour les écouter, les laisser nous délivrer leur message, leur sagesse cachée.

(voir intuition et ressenti)

 

Voir carte ci-contre

 

  • Comment vous êtes-vous senti le 26 avril, jour où la Lune est venue activer, chatouiller, aiguillonner ces mémoires dormantes ?

 

Ce jour-là, l’opposition de Mars à Jupiter donnait une toile de fond décidée, pleine d’envie d’action, d’expansion,  de compréhension et d'intégration par le mouvement.

Le Soleil conjoint Uranus ajoutait de l’impatience, un sentiment d'urgence, une créativité exceptionnelle et l’émergence d’idées sinon géniales et révolutionnaires du moins inventives et ouvrant de nouvelles voies.

 Vénus conjoint Mars en Bélier confirme une toile de fond instinctive, impulsive avec des réactions et des pulsions plus ou moins conscientes et contrôlées...

Voir carte ci-contre

 

 

 

  • Qu’a mis en lumière le 23 mai, jour où le Nœud Sud se fondait littéralement dans Saturne, planète de la mémoire, du temps, de la chronologie ?

 

Vénus conjoint Uranus exacerbait nos sentiments et l’épineuse question de notre valeur personnelle qui se manifeste soit par un complexe d'infériorité ou, son miroir exact correspondance, un complexe de supériorité.

Mercure conjoint au Soleil nous donnait les moyens de comprendre certes, mais surtout de com-prendre, de vivre de l’intérieur de son corps des éclaircissements enfin accessibles.

 

Voir carte ci-contre

 

 

  • Et le 19 juin, que c’est ‘il passé ?

 

 Mercure conjoint Mars et Nœud Nord pile en face de Lune, Nœud Sud, Saturne et Pluton nous permet, l’espace d’un instant la vision de cycle en train de se dérouler pour nous donner le courage de tenir bon et d’accompagner le processus jusqu’au bout.

L’opposition de Vénus à Jupiter nous donne l’ouverture et l’optimisme indispensables pour nous sentir capables, protégés, soutenus d’autant plus si nous écoutons notre « petite voix ».

Notre boussole la plus fiable est ce que nous ressentons, une fois que nous  avons appris à nous libérer des parasites du mental et des envies. Notre corps est un outil fiable mais il faut souvent plusieurs années avant d'apprendre à décoder ses signaux.

 

Voir carte ci-contre

  • Le 16 juillet a- t’il été un bon moment pour vous ?

 

Ce jour-là Vénus et le Soleil entourent le Nœud Nord accompagnés de Mercure et Mars  nous encourageant à rester éveillés et lucides. Le Nœud Nord nous montre le chemin , éclairé par le Soleil et la bienveillance de Vénus: tout est possible, voir les blessures est le premier pas .

La Pleine Lune du lendemain permet cette vision claire, et souligne l'espoir dans la finalité heureuse du processus à condition de se responsabiliser, de choisir de quitter l’état de victime

qui nous fait attribuer aux autres les conséquences de la déficience de notre volonté à guérir.

 

Jupiter et Neptune s’allient pour nous protéger, il nous revient d’écouter leurs suggestions généreuses et désintéressées.

( voir les niveaux de conscience)

Tout au long de cette année le sextile de Neptune à Pluton est notre meilleur allié. Pas un seul mois il ne manque à l'appel. c'est vraiment une année favorable pour identifier les messages subtils de toutes sortes et origine.

Voir carte ci-contre

 

  • Le 12 août a vu la reprise des choses sérieuse.

 

Les deux mois précédents nous ont apportés des encouragements, de l’aide, maintenant il faut reprendre l’escalier qui descend dans la pénombre des dossiers à régler.

 

Les quatre planètes en Lion : Mercure, Vénus, Soleil et Mars, nous donnent la lumière et les moyens de nos intentions :le nettoyage des mémoires cachées enfin accessibles.

 

Pour cela il est nécessaire d'avoir une vision claire de ce que l'on aime et de savoir qu'il est sage de n'avoir envie de faire que ce que l'on aime. Ce n'est pas de l’égoïsme mais de l'égocentrisme conscient qui accorde aux autres la même valeur que celle que nous nous reconnaissons.

Avoir conscience que notre générosité attend un retour, même subconscient, non identifié,  flou, est le premier pas vers la sagesse. Nous apprenons à nous aimer mais nous avons aussi besoin de l'amour des autres...

Ne pas s'être senti aimé et apprécié est l'origine de la plupart des blessures.

 

 

Voir carte ci-contre

 

 

  • Et le 8 septembre, comment nous préparons-nous à le vivre ?

Juste après la Nouvelle Lune où toutes les planètes personnelles sont en Vierge, Mars, Soleil, Mercure et Vénus mettent les inégalables capacités d’analyse, de synthèse, d’ordre de ce signe pour nous aider à retrouver une hygiène de vie intérieure et extérieure.

 

Le lâcher prise est possible à l’issu de ce bilan personnel et enfin nous pouvons commencer à nous laisser aller, à nous détacher de ce /ceux que nous pensons à avoir à pardonner pour atteindre à l’humilité sans pareille de la Vierge : » je me nettoie avant d’entrer en contact avec les autres, avec le monde ».

 

Humilité souvent si mal comprise par les Vierge elles-mêmes. L'humilité se nourrit de la noble  valeur de l'ordinaire et ne revendique aucune attention des autres.

 

Voir carte ci-contre

 

 

 

 

  • Le 6 octobre voit la fin de la descente de l’escalier Karmique :

 

le Nœud Sud se sépare de Saturne et le carré de Pluton, Lune, Saturne et Nœud Sud au Soleil acte l'éloignement et nous rend notre liberté d’action encouragés par l’opposition de Vénus et Mercure à Uranus.

Nous sommes de nouveau en phase avec notre libre arbitre de choisir de végéter ou d'évoluer

Voir carte ci-contre

Il nous reste novembre pour « souffler » avant la conjonction exacte Saturne Pluton en janvier 2020.

 

Là nous saurons si « nous l’avons bien descendu »….

A chaque marche que nous descendons volontairement vers la guérison des blessures correspond une marche que nous montons vers la conscience de qui nous sommes, de notre programme et de la manière de mieux utiliser nos outils et potentiels si nombreux et riches.

(voir les missions d'incarnation)

 

Un escalier se descend et se monte, se monte et se descend.. C'est la symphonie de la vie!!