15 rue Thiers
64100 BAYONNE
France

Mobile: 06 26 38 61 57

sylvieimberdis64@gmail.com

Sylvie Imberdis 2014 crée avec Wix.com 

Le monde des axes :

la ronde de l'Unité enfin trouvée

L’astrologie dit comment trouver et cultiver son Unité

L'axe Lion / Verseau

 

À tout seigneur, tout honneur le Lion, signe du Soleil  commence la ronde de l’Unité  parce que sans Soleil pas de systèmes solaire et donc pas de nous…

Tout le monde sait que les Lion  sont des êtres insupportables , infatués d’eux-mêmes, fiers, égocentriques, qu’ils ramènent tout à eux et qu’ils s’aiment d’abord, eux, dans les personnes qu’ils disent aimer.

Oui tout cela est vrai mais, pas que…

Le Lion   a aussi le courage d’oser monter sur la scène de la vie alors qu’il se sent et se sait encore en gestation et que se mettre ainsi sous le feu des projecteurs souligne la moindre imperfection.       Il frôle souvent le ridicule et cela lui  attire des quolibets bien vexants...                                       Qu’importe, il y va ! Il cherche à construire un monde qui ressemble à l’idée qu’il se fait d’’une vie qui vaut la peine d’être vécue.

Il tient son rôle vaillamment pour découvrir sur le tard, souvent bien tard qu’il n’est que la moitié de lui-même.

L’autre moitié c’est le signe opposé, le Verseau que son élan porte à s’occuper d’abord des autres, de la bonne marche de la société, qui se vit en réparateur des injustices sociales flagrantes et des inégalités humaines. Le Verseau  intuitif monte au créneau, s’engage, part en croisade comme s’il détenait la solution, le remède à tous ces mots /maux.

Le Lion pense : « Quel orgueil, combien ce Verseau  est infatué de lui-même sans le savoir ! Tout tourne autour de sa manière de voir les choses.».  Effet miroir…

 

Tout le monde sait que les Verseau ont besoin de se faire remarquer, qu’ils ne font rien comme les autres. Ils sont souvent déconnectés du monde des réalités emportés par leur génie individuel et ils négligent les préoccupations quotidiennes des gens qui les entourent. Ils ont la réputation d’être froids, peu empathiques, originaux voire excentriques, de ne pas parler de leurs sentiments et de s’intéresser peu à ceux des autres.

Oui tout cela est vrai mais, pas que…

Le Verseau  sait dépoussiérer la Tradition, la faire évoluer car il a le talent d’entrevoir, de conceptualiser et  de mettre en pratique des idées innovantes, utopiques qui créent le monde de demain et améliorent celui d’aujourd’hui.                                                                                                  Sans lui pas d’aéronautique, pas d’internet, pas de physique quantique…

Il est le levain qui fait de demain un monde meilleur qu’hier. Vite, toujours plus vite…

Qu’importe l’incompréhension il y va ! Il tient son rôle vaillamment pour découvrir sur le tard, souvent bien tard qu’il n’est que la moitié de lui-même.

L’autre moitié c’est le signe opposé, le Lion, ce signe qui vise la noblesse, qui s'affirme dans ses créations , qui protège et soutient ceux qu'il aime, ce protecteur des arts, du Beau, du Bien, du Vrai.

Le Lion apprend à découvrir ce qui est admirable en soi , en l'autre, dans le monde. Avec lui chacun peut évaluer sa propre valeur et donner de la valeur au monde qui l'entoure.

Le Verseau  pense : « Que de monde autour de ce Lion, et des gens qui l’aiment ! Et il ne le voit même pas tant il est centré sur lui-même ! ». Effet miroir…

Le mantra de l’axe Lion/ Verseau

La personne la plus importante pour moi, c’est moi !

Ce mantra important  pour chacun de nous  l’est plus particulièrement pour l’axe Lion/ Verseau :        

pour donner, il est nécessaire de s’occuper de soi, de s’aimer. Personne ne peut connaître nos besoins réels et personne, à part nous , ne peut les combler. S'aimer c'est se donner l'attention indispensable pour ne plus penser à nous, ne plus remâcher nos frustrations  et se tourner pleinement vers l'autre et les autres. Aimer c’est s’accepter et accepter l’autre là où il en est sans vouloir le changer. Nous pouvons avoir envie de nous améliorer ce qui peut inciter l’autre et les autres à faire de même.

Le Lion  apprend à s’accepter et s'estimer dans son état d’imperfection, en toute simplicité et le Verseau apprend à garder contact avec son individualité, à la nourrir  tout en étant au service du collectif.

Ainsi le Lion peut affirmer son identité en se mettant au service du collectif  et le Verseau comprend que ses réalisations sont grandies par la conscience de soi.

Comme tout axe en astrologie, ces signes apparemment opposés sont les deux faces de la même pièce. Le côté face dit notre identité, notre pays ; le côté pile définit notre valeur. Les deux forment une UNITE. Vivre chaque côté de la pièce permet de trouver son unité.

Chaque être incarne des facettes différentes des signes et planètes de son thème natal et en choisissant de vivre son axe il trouve à la fois son unité et son UNICITE.

Il en va ainsi pour chaque signe du zodiaque.