15 rue Thiers
64100 BAYONNE
France

Mobile: 06 26 38 61 57

sylvieimberdis64@gmail.com

Sylvie Imberdis 2014 crée avec Wix.com 

Le monde des Symboles Sabians de Dane Rudhyar

Les degrés étudiés

 

12° Bélier ()phase 12)

 "Un vol d’oies sauvages dessine un triangle dans le ciel".

Il est question de confiance idéaliste en une image mentale de l’ordre universel.

"L’oie sauvage est l’oiseau mystique, hamsa, de la tradition hindoue. L’expression, qui se retrouve dans différentes cultures (la Ligue hansa des cités germaniques à la fin du Moyen-Age; El Hanza, fondateur de la Fraternité occulte des Druzes au Liban à l’époque des Croisades) a toujours plus ou moins évoqué l’idée d’une intégration spirituelle ou économique à un certain niveau d’expansion. L’hamsa de l’hindouisme symbolise notre âme transcendante. Ce que les précédentes interprétations de ce degré symbolique n’ont pas réussi à saisir, c’est que le vol d’oies sauvages présente non seulement une forme en V caractéristique mais qu’en plus il a une nature saisonnière, donc assujettie aux rythmes planétaires. Il symbolise donc l’ordre cosmique par contraste avec l’ordre socio-politique que représente le dirigeant d’une nation. Cet ordre se détache distinctement dans le ciel, il est «céleste», même si c’est grâce à un vol harmonieux d’oiseaux terrestres qu’on le découvre. Le symbole désigne dès lors la conscience et l’âme telles que les contemple celui qui tourne vers les cieux le regard de son esprit. Et cette conscience spirituelle est, peut-on dire, transcendante car elle ne s’est pas encore «incarnée».

Il nous faut mettre en contraste le présent degré et le degré précédent ("Le dirigeant d’une nation",  étape qui dénote une centralisation d’énergie au niveau d’une conscience aux structures rigide). Un dualisme fondamental de conscience est donc suggéré. On assiste à la naissance d’un conflit potentiel entre principes d’ordre cosmique et social. Le principe d’ordre cosmique répond à la confiance par trop humaine en l’idée de loi et d’ordre social.

 

13° Bélier (phase 13)

"Une bombe désamorcée révèle l’avortement d’un mouvement de revendication sociale".

Juger trop hâtivement qu’il est possible de transformer tout à coup le statu quo.

Ce symbole décrit l’aboutissement d’un effort particulier pour résoudre le conflit entre deux conceptions affectives de l’ordre. La résolution de ce conflit par la violence échoue en raison de l’extraordinaire inertie dont fait preuve l’ego à ce stade du processus d’individualisation. « L’Etat» déjoue les tentatives de révolution populaire, car celles-ci sont l’expression prématurée d’une conscience, encore aliénée, dont la seule issue est de réagir «sauvagement» face à la contrainte et au pouvoir central. Il s’agit donc d’un refus infantile de se conformer à l’ordre établi, au nom d’un désir d’harmonie et de paix par trop idéaliste.

C’est une tentative négative de réconcilier l’idéal spirituel et la réalité ô combien terrestre, déniant toute validité au premier. Elle évoque une frustration adolescente.  

PREMIER NIVEAU: ACTIONNEL

1° Sagittaire (phase 241)

"Des anciens combattants se réunissent pour évoquer leurs souvenirs".

La volonté de réaffirmer l’importance du combat sur lequel reposent la civilisation, et les réalisations collectives.

"Deux éléments importants ressortent dans ce tableau : les personnes s’étant réunies sont des Militaires, et elles sont liées par des actions et un type de conscience qui remontent à un passé commun. Ce que nous appelons «civilisation » s’érige par une lutte constante contre la nature visant à en extirper son pouvoir. C’est ce qu’illustre on ne peut plus clairement l’esprit martial. En outre, toute civilisation repose sur l’action, génération après génération, d’hommes dévoués qui s’astreignent à une discipline de travail plutôt sévère. Partout les associations d’anciens combattants cherchent à raviver chez leurs membres l’ardeur du champ de bataille; or le type de pensée abstraite ou religieuse rattachée en règle générale au signe du Sagittaire implique aussi un genre particulier de « feu ». C’est un feu qui consume le «présent » de l’existence terrestre en vue de «lendemains» plus altiers. Sa flamme se tourne vers l’avenir. C’est l’aspiration à créer une civilisation plus grande et plus vaste qui plonge ses racines dans l’histoire du genre humain. Il est question ici de camaraderie et d’activités de groupe, mais la solidarité est celle d’esprits combattants.

On devrait prendre ce symbole dans son sens le plus large et le plus radical. Il ne désigne pas seulement la réunion de vieux camarades, mais le principe même sous-jacent à la dynamique de la civilisation (par opposition à la culture) : la perpétuation  de l'esprit de lutte pour le pouvoir." Dane Rudhyar

 

 2° Sagittaire (phase 242)

"La tempête soulève l’écume des vagues sur l’océan".

La mobilisation d’énergies inconsciente sous la pression de motivations suprapersonnelles. 

Le vent et la mer nous inspirent par la beauté de leur jeu permanent. Dans le symbolisme, le vent (pneuma en grec signifie « esprit » a l'origine) est associé au spirituel; l’effervescence d’énergies profondes que ce dynamisme engendre obéit à des rythmes cosmiques et suprapersonnels dont la force est irrésistible.

Voici un tableau qui met en contraste les tempêtes furieuses mais grandioses de la nature et les convulsions souvent sanglantes d’une civilisation qui progresse par la guerre. La présente image parle d’élévation par un rythme intense

 

 

 

3° Sagittaire (phase 243)

"Une partie d’échec".

Il s'agit de dépasser nos conflits par des rites de transcendance.

"Pour la vie socioculturelle, la transmutation de notre agressivité naturelle dans le contexte général de notre existence joue un rôle essentiel. Sports et jeux, comme d’autres rites, n’ont pas d’objectif différent. Les six pièces principales des échecs (roi, reine, fou, cavalier, tour et pion) représentent les énergies complexes constituant la personne humaine. La lutte entre la lumière et les ténèbres (les forces Yang et Yin) consiste en un rituel aboutissant, dans la plupart des cas, à la mise en échec du roi (l’ego, le moi conscient). Dans un monde dualiste, cette joute entre des forces polarisées est omniprésente. Le jeu d’échec nous entraîne à une plus grande objectivité et exerce notre esprit de synthèse; ainsi nous devenons moins velléitaires et superficiels.

Ce degré est un degré de conflit; à l’échelon, cependant, de la culture collective et de la symbolisation psychologique. Il communique à la conscience objective les réalités essentielles contenues dans les échanges interpersonnels." Dane Rudhyar

 

4° Sagittaire (phase 244)

"Un jeune enfant apprend à marcher encouragé par ses parents".

L ‘assistance de forces supérieures pendant les crises de maturation.

Chaque organisme vivant, à un stade premier de son développement, doit s’efforcer de vaincre la gravitation, ou pour mieux dire apprendre à utiliser sa force pour réaliser le projet de son existence. Cette étape implique que l’on passe par un stade critique de croissance : gagner plus de liberté, de force et d’individualité, puisque le fait de «marcher » signifie immanquablement que l’on progresse par soi-même. Durant cette crise, nous ne sommes pas abandonnés. Une Force, une Intelligence, plus évoluée veille sur nous et nous encourage à suivre le bon chemin.

Comme à l’habitude ce degré évoque une technique. Il brosse un tableau des conditions sous lesquelles on peut parvenir à la résolution des conflits, que ce soit au plan organique, personnel ou supra-personnel de notre développement.