Le monde des axes :

la ronde de l'Unité enfin trouvée

L’astrologie dit comment trouver et cultiver son Unité

L'Axe Bélier / Balance

 

 

Tout le monde sait que les Bélier foncent tête baissée comme des têtes brûlées, l’agressivité du conquérant en étendard, piétinant tout sur leur passage, tellement dans leur élan qu’ils ne voient pas

les autres, seuls leurs objectifs comptent!

Oui, tout cela est vrai mais pas que…

La témérité du Bélier ignore la peur, il ose partir en éclaireur, seul, dans les territoires inconnus.

Il aime ce « tout est possible » du début d’un cycle où rien encore ne semble écrit.

L’étincelle de vie primordiale qui l’anime déborde souvent, inspire et recharge ceux qui l’entourent.

Il est cet écuyer  flamboyant qui se lance dans la vie, puis le chevalier qui vole au secours de la veuve et de l’orphelin pour finalement, à la fin de sa vie, comprendre la grandeur du « guerrier pacifique » qu’il est devenu.

Qu’importe qu’on lui reproche de ne pas finir ce qu’il commence, qu’on le dise instable, égocentrique, jamais vraiment là, il sait que sans lui rien ne commence, rien ne se renouvelle.

Il se fatigue à vouloir se poser, se stabiliser, faire comme tout le monde pour découvrir sur le tard, souvent bien tard, qu’il n’est que la moitié de lui-même.

 

L’autre moitié c’est le signe opposé la Balance dont la diplomatie sans pareille permet de rendre à César ce qui est à César, qui sait allier les contraires et qui est un maître du paradoxe. La Balance rencontre les autres, les voit, les écoute.

Le Bélier pense : « Quelle girouette cette Balance, elle se laisse influencer par tout le monde, elle ne sait pas prendre de décision, elle est esclave du désir et des besoins, des attentes des autres. »

Effet miroir…

 

Tout le monde sait que les Balance tergiversent sans arrêt,  qu’elles répugnent à dire ce qu’elles pensent jusqu’à paraître hypocrites,  que leur besoin des autres, de l’autre, du couple devient une idée fixe qui les mène à la  dépendance.

Oui, tout cela est vrai mais pas que…

La Balance recherche les autres pour vivre des relations sur un pied d’égalité avec délicatesse et nuance.

Elle semble tolérante, patiente, souple. Elle est avide de découvrir en l’autre les caractéristiques qui la composent à son insu et son talent de négociatrice vise d’abord à lui procurer la paix intérieure qu’elle ne peut atteindre sans un consensus extérieur.

La Balance est le prototype de l’effet miroir.

Son grand talent est de savoir que ce qui ne lui plaît pas chez l’autre est un reflet d’elle-même et que ce qui la charme lui renvoie l’image de ce qu’elle cherche à être. Elle sait que la connaissance de soi passe par la connaissance de l’autre. D’où sa grande perméabilité aux expériences associatives dans le couple ou dans des cadres plus larges.

Qu’importe qu’on lui reproche de ne pas savoir dire Non, de ne pas se positionner clairement, elle sait que si elle résiste à l’attrait de la découverte de l’autre aucune vie sociale n’est possible.

Elle continue de croire qu’elle cherche l’équilibre pour découvrir sur le tard, souvent bien tard, qu’il n’est que la moitié de elle-même.

L’autre moitié c’est le signe opposé le Bélier dont l’enthousiasme le propulse dans la vie avec la devise « Vas-y d’abord,  tu verras bien après ». Il est l’étincelle de Foi en la Vie qui empêche les fantômes du passé de nous rattraper.

La Balance  pense : « Quel matamore ce Bélier qui brûle tout sur son passage sans voir ni le paysage ni les gens. Comme il est seul ! » 

Effet miroir…

Le Mantra de l'axe Bélier / Balance

Plus l’autre est différent, plus il me ressemble.

Le Bélier suit son instinct pour découvrir par l’action et l’engagement la variété des situations et des personnes qu’il rencontre sur son chemin.

Il n’a pas d’idée préconçue, le monde lui appartient. Il se projette avec naturel pensant que chacun est comme lui et il découvre, dans le signe opposé la Balance, la diversité physique, psychologique, générationnelle, culturelle des caractéristiques humaines.

L’élan de cet axe est d’intégrer l’autre comme dans la salutation hindoue namaste (Mon âme salue ton âme. En toi, je salue cet espace où réside l’univers entier. En toi, je salue la lumière, l’amour, la beauté, la paix parce que ces choses se trouvent aussi en moi. Parce que nous partageons ces attributs, nous sommes reliés, nous sommes semblables, nous ne sommes qu’un) ou la salutation In lakesh des Mayas (« je suis un autre toi »).

 Cet axe Bélier / Balance qui commence le cycle sait que nous sommes potentiellement chacun sur un pied d’égalité avec l’autre et son Graal est de découvrir que cela se cache sous une multitude d’apparences et une diversité de comportements.

L’égalité réclamée par cet axe ne veut pas nous transformer en clones les uns d’autres mais trouver l’Unité sous-jacente à la condition d’Être Humain qui tend à l’équité. Par exemple une « bonne affaire »  se reconnaît à ce qu’elle comble chacune des parties. Chacun y trouve avantage dans un domaine qui n’intéresse pas l’autre.et tout le monde est content !

L’égalité n’est pas la conformité.

Comme tout axe en astrologie, ces signes apparemment opposés sont les deux faces de la même pièce. Le côté face dit notre identité, notre pays ; le côté pile définit notre valeur. Les deux forment une UNITE. Vivre chaque côté de la pièce permet de trouver son unité.

Chaque être incarne des facettes différentes des signes et planètes de son thème natal et en choisissant de vivre son axe il trouve à la fois son unité et son UNICITÉ.

Il en va ainsi pour chaque signe du zodiaque.

15 rue Thiers
64100 BAYONNE
France

Mobile: 06 26 38 61 57

sylvieimberdis64@gmail.com

Sylvie Imberdis 2014 crée avec Wix.com