Les analogies de la fin du printemps

 

Afin de ressentir l'énergie du moment de la saison étudié, une analogie  est développée:

  1. avec la croissance de l'homme, sous le titre l'être humain,

  2. avec le rapport au corps physique, sous le titre la santé, les parties du corps,

  3. avec les différentes phases que connaît la relation mensuelle entre le soleil et la lune appelée cycle soli-lunaire.

 

L'être humain

Le bébé grandit.

Il marche à quatre pattes, il faut le surveiller comme du lait sur le feu :

  • Il touche à tout

  • Pour lui rien n'est dangereux

  • Il répond à chaque sollicitation sonore ou visuelle

  • Son milieu est un monde immense, un continent à découvrir

  • Comme un chaton, il teste, tombe, se relève, recommence

  • il touche à tout avec spontanéité, curiosité, ingéniosité.  Il est  l'image de l'abeille qui butine toutes les fleurs.

  • Il commence à trouver des repères (re- pères : il va à partir de ce moment être plus attentif à son père, être plus attiré par lui)

  • Il est dans l'immédiateté

 

 

La santé, les parties du corps:

 

La Tradition attribue les bras aux Gémeaux ainsi que les poumons et le système nerveux…

Les Gémeaux  font souvent de grands gestes, ne tiennent pas en place….

 

En astrologie médicale la Maison III concerne:

  • l'attitude mentale, la "santé mentale"

  • l'impact du proche entourage sur le malade

  • les maladies psychiques (autisme, psychoses…), les troubles psychosomatiques

  • les désordres liés au stress quotidien ou à l'environnement (spasmophilie, déprime…)

  • les maladies de contact (grippe, angine…)

  • les accidents de la circulation interne du corps (nerfs bloqués) ou extérieure (accidents de voiture..)

 

Le cycle soli-lunaire

A cette phase du cycle de la lunaison, la Lune n'a pas de forme particulière, elle continue à croître progressivement en taille et à refléter de plus en plus la lumière du Soleil vers la Terre.    

 

Le Soleil est la planète la plus lente et la Lune, la planète la plus rapide.

Le cycle soli-lunaire est le "modèle - exemple" de tout cycle d'aspect entre deux planètes.

A la conjonction, les deux planètes libèrent  un pouvoir qui est fonction des énergies en présence. Puis, la planète la plus rapide s'éloigne, prend de l'expansion pour vivre ses expériences sous la protection,  comme sous la responsabilité de la planète la plus lente qui joue ici un rôle analogue à celui d'un parent.

A cette phase la Lune s'est éloignée de 60 degrés du Soleil. Elle commence à avoir des expériences, des acquis qui seront expliqués au sextile.

www.astro-couleurs.com fin printemps gemeaux signe
www.astro-couleurs.com fin printemps gemeaux mercure maison 3 sextile lune

Le monde des analogies

www.astro-couleurs.com fin printemps gemeaux signe
15 rue Thiers
64100 BAYONNE
France

Mobile: 06 26 38 61 57

sylvieimberdis64@gmail.com

Sylvie Imberdis 2014 crée avec Wix.com