Pleine Lune Noël 2015

 Nous sommes au milieu de la lunaison Sagittaire 2015.

A l'idéal poursuivi par ce signe enthousiaste et aventureux qui veut faire éclater le nouveau, l'imprévisible par une action transmutatrice révélée par le carré T Uranus opposé Mars et carré Pluton

s'ajoute le besoin de dire avec la conjonction de Mercure à Pluton.

 

 

Ce jour de Paix voit, pour la première fois depuis 40 ans, une Pleine Lune l'animer.

 

Si l'atmosphère est harmonieuse avec les personnes réunies autour du sapin, le partage du réveillon sera un moment privilégié dont l'intensité vous accompagnera longtemps, créant un de ces points ressources si précieux à nos âmes pendant les moments  flous.

 

Si des trésors de diplomatie sont nécessaires pour que cohabitent les frustrations, les colères, les non-dits... alors tournez 7 fois la langue dans votre bouche avant de parler même des choses apparemment les plus consensuelles!

Expérimentez la vertu du parler peu, de la non expression de commentaires finalement superflus et prenez de la hauteur en montant dans la MONGOLFIERE de la  PAIX. Dès que vous lâchez le lest du contrôle, du dirigisme représentés par le Soleil et la Lune opposés en Capricorne et Cancer, vous retrouvez la  souplesse et l'élasticité vivifiantes des traditions qui s'actualisent chaque année afin de ne pas tomber en poussière.

Mercure représente la parole, le verbe, les mouvements, les gestes et ils sont extrêmement sensibles voire réactifs en ce jour de réjouissances. Les signes cardinaux activés favorisent l'engagement vers les autres et les réalisations sociales nouvelles.

 

La Montgolfière de la Paix nous permet de bien cibler les enjeux, de prendre du recul et de n'intervenir que lorsque c'est utile...

Désamorçons tous ensemble les vieilles crises egotiques et respirons à pleins poumons l'air régénérateur des cimes de la conscience!

 

Le test des trois passoires nous aidera  à faire le point, là, juste au-dessus des complications potentielles:

 

"Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute  opinion de la sagesse.

Quelqu'un vient un jour trouver  le grand philosophe et lui dit :

 

     "Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami?

 

     - Un instant, répondit Socrate. Avant que  tu me racontes, j'aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires :

 

     - Les 3 passoires?

 

   - Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses de choses sur les autres, il est bon de prendre  le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire.

 

C'est ce que j'appelle le test des 3 passoires.

La première  passoire est celle de la vérité.

As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai?

 

     - Non. J'en ai simplement entendu parler...

 

     - Très bien. Tu ne sais donc pas si c'est la vérité.

 

Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté.

Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bon ?

 

     - Ah non ! Au contraire.

 

     - Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas certain si  elles sont vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l'utilité.

Est-il utile que  tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?

 

     - Non. Pas vraiment.

 

  Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter  n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?"

Quelle Sagesse n'est-ce pas?

 

JOYEUX NOEL A TOUS ET TOUTES

15 rue Thiers
64100 BAYONNE
France

Mobile: 06 26 38 61 57

sylvieimberdis64@gmail.com

Sylvie Imberdis 2014 crée avec Wix.com